Tour de télécommunication à Sainte-Anne-des-Lacs

Tour de télécommunication à Sainte-Anne-des-Lacs
Thomas Gallenne
Actualité

Rogers retient le site en arrière de l’hôtel-de-ville

Lundi à 17 heures, la municipalité de Sainte-Anne-des-Lacs a reçu une proposition de bail d’une durée de cinq ans renouvelable, de la part de la compagnie de télécommunications Rogers, pour le site de l’hôtel-de-ville.

 

Dans une résolution votée au dernier conseil municipal de mars, deux sites étaient à l’étude: «les deux sites les plus intéressants pour les compagnies de communication sont celui situé à l’arrière de la mairie et celui situé sur le lot 1 919 349 (chemin des Pinsons).»

 

On se souviendra qu’à l’automne passé, la compagnie de télécommunications Rogers avait signé un bail avec Robert Boyer, propriétaire du terrain situé au 646, chemin Sainte-Anne-des-Lacs, en plein cœur du village. Suite à la protestation des résidents riverains au projet, Rogers et l’administration annelacoise avaient repris les négociations en vue de trouver un site «plus acceptable»..

 

Un emplacement plus avantageux?

Toujours dans la résolution, on apprend que «le site situé à l’arrière de la mairie recevrait une tour autoportante de 85 mètres», alors que celui situé sur le chemin des Pinsons recevrait une «tour haubanée de 106 mètres». Outre l’impact visuel, quel emplacement a le moins d’impact sur son secteur environnant?

 

«Dans un rayon de 255 mètres autour de la mairie, on compte 80 matricules, soit 22 résidences principales et 18 résidences secondaires ainsi que huit commerces ou immeubles publics et  32 terrains vacants», précise le maire de Sainte-Anne-des-Lacs, Claude

Ducharme. Le matricule est l’identifiant numérique de chaque unité d’évaluation.

 

En revanche, le projet situé sur le chemin des Pinsons toucherait 84 matricules dans un rayon de 435 mètres (trois fois la hauteur de la tour à partir des points d’ancrage des haubans ), soit 24 résidences principales,15 résidences secondaires et 45 terrains vacants.

 

Un voisinage vigilant

«Aussitôt que nous avons été mis au courant du projet d’implantation dans notre secteur, nous avons fait signé une pétition auprès des résidents, déclarent Sophie Tirel et Christine White, deux citoyennes demeurant sur le chemin des Pinsons. Nous avons signifié à la municipalité qu’il n’était pas question d’avoir une telle tour dans notre voisinage.»

 

Le projet n’est pas entériné

«Le premier site à l’arrière de la mairie offre une meilleure couverture du territoire, et permettrait à la municipalité de collecter un loyer», a ajouté le maire Ducharme. L’administration laissait entendre qu’advenant le cas où elle collecterait l’argent provenant de la location du site, elle verserait les sommes dans un fond dédié à des projets communautaires. Selon les informations récoltées auparavant, il s’agirait de sommes avoisinant les 10 000$ par année, auxquelles s’ajouterait un montant si Vidéotron utilisait la même antenne.

 

Mais le maire demeure prudent: «L’administration va étudier le bail, et au prochain conseil, on devra accepter ou pas la proposition de bail de Rogers. Si c’est accepté, Rogers devra aller en consultation.» M. Ducharme rappelle que Rogers a toujours un bail signé avec M. Boyer et que le chemin des Pinsons reste un site potentiel.

Cliquez pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Thomas Gallenne

Directeur de l'information

[+] Plus dans Actualité

  • La demois’aile dévoile ses blogueuses

    École A.-N.-Morin Les 20 blogueuses sélectionnées pour le projet La deMOIs’aile à l’école A.-N.-Morin de Sainte-Adèle étaient...

  • Seconde vie

    Entretien avec Dominique Forget – Recyclerie des Matériaux Chronique affaires et économie «Un lieu sympa où acheter...

  • fin de vie : Le Grand Passage

    Et si la mort n’était pas une fin mais une continuation de la vie sous une autre...

  • Val-David : Grande marche pour le climat

    Au moment même où une grande marche aura lieu à Montréal, le samedi 10 novembre, une marche...

X