Une grande première pour la Fondation médicale

Une grande première pour la Fondation médicale
Journal Accès
Actualité

Pédaler pour la cause sur les belles routes des Laurentides

C’est le 1er juillet (Fête du Canada) prochain qu’aura lieu la grande première du Cyclo 200 pour la Fondation médicale des Laurentides et des Pays-d’en-Haut, en partenariat avec Franke Mercedes-Benz, X-Cycle, Imprimerie Léonard, Restaurants St-Hubert et S. Bourassa Tremblant.

Le  peloton sillonnera 13 des 32 municipalités du territoire de la Fondation Médicale et une distance de plus de 200 kilomètres sera parcourue.

Pédaler sur les routes des Laurentides pour une bonne cause, c’est possible?  Oui, nous explique Bernard Franke, un des commanditaires principaux de l’évènement: «C’est un évènement unique dans son genre. Ce n’est pas une compétition, ni une balade sociale de fin de semaine».

Le Cyclo 200 de la Fondation Médicale de Laurentides et des Pays-d’en-Haut, aura lieu dimanche le 1er juillet 2012. Ayant comme mission d’améliorer et de maintenir la santé et le bien-être de la population, par l’acquisition et la modernisation d’équipements médicaux pour le CSSS des Sommets et le CSSS des Pays-d’en-Haut, cet évènement vélo fera découvrir la région des Laurentides aux participants en parcourant une distance de 200 km, tout en traversant 13 des 32 municipalités des Laurentides. Certaines particularités font de cet évènement une chose unique. Le parcours de 200 km sera couvert en une seule journée. Le départ se donnera à 6h00 du matin, très précisément, et la vitesse moyenne de temporisation sera de 28 km/h pour le premier 100 km. Quatre sections de ravitaillement sont prévues et un véhicule de balayage suivra le peloton pour récupérer les participants qui seront dans l’obligation d’abandonner.

La première édition de ce Cyclo 200 a pour but d’intéresser 200 cyclistes amateurs (avec potentiellement la possibilité d’attirer 500 cyclistes pour les prochaines éditions), tout en créant une opportunité de rassembler des cyclistes amateurs de haut calibre de la région et/ou de l’extérieur, pour leur permettre de relever le défi de pédaler pour la cause d’unification et aussi pour le challenge personnel. L’attrait touristique est aussi une avenue possible que les organisateurs voient à court terme. Plus le Cyclo 200 sera connu et plus il pourra attirer les gens de toutes les régions. Y a-t-il des cyclistes amateurs qui se souviennent des éditions de la «Randonnée des Gouverneurs», qui  a déjà eu lieu au cours des années 1970-80. Cette randonnée supportait aussi une cause sociale et le tout se déroulait en l’espace d’une seule journée. Les cyclistes étaient divisés en 5 groupes distincts, soit 20, 22, 25, 30 et 35 km/h de moyenne. Le parcours, de 135 km, se roulait  sur la route 138 entre la ville de Trois-Rivières et Québec, en passant par tous les villages en bordure du fleuve St-Laurent. Vers la fin du parcours, la fameuse côte de Cap-Rouge nous attendait avec son dénivelé à vous arracher le coeur. Mais à cet endroit, il y avait les «pousseur». Ceux qui vous attendent et que dès qu’ils voyaient un cycliste en difficulté, se mettaient à courir derrière et saisissant la selle du vélo, poussaient le cycliste jusqu’en haut de la côte.

Pour cette première édition, l’objectif est de 50 000$, qui seront dédiés au deux CSSS de la région pour l’acquisition d’une pompe volumétrique et d’un système de caméra pour l’arthroscopie.

Le coût de l’inscription est de 250$ incluant un reçu de don de charité.

Pour plus de renseignements ou pour vous inscrire, vous pouvez visiter le site web www.fondationmedicale.com, téléphoner au 819 323-4565 ou encore écrire à   paul@fondationmedicale.com.

Cliquez pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[+] Plus dans Actualité

  • La demois’aile dévoile ses blogueuses

    École A.-N.-Morin Les 20 blogueuses sélectionnées pour le projet La deMOIs’aile à l’école A.-N.-Morin de Sainte-Adèle étaient...

  • Seconde vie

    Entretien avec Dominique Forget – Recyclerie des Matériaux Chronique affaires et économie «Un lieu sympa où acheter...

  • fin de vie : Le Grand Passage

    Et si la mort n’était pas une fin mais une continuation de la vie sous une autre...

  • Val-David : Grande marche pour le climat

    Au moment même où une grande marche aura lieu à Montréal, le samedi 10 novembre, une marche...

X