pub de recyclage
|

Les recommandations de Vincent Sulfite

Par Production Accès

Chaque semaine, le sommelier Vincent Sulfite propose des vins natures à découvrir dans son infolettre. Tiré de celle-ci, on vous suggère donc trois vins à essayer cette semaine pour accompagner vos soirées chaudes d’été ou vos après-midis près du lac.

Vincent Laniel est sommelier au restaurant Candide à Montréal. Il a également participé à la série Supernaturel sur Évasion avec Magalie Lépine-Blondeau et a écrit un livre portant le même nom. Chaque semaine dans son infolettre, il propose des suggestions de vin nature à essayer, selon les arrivages de la SAQ. Son objectif est « d’offrir une vitrine à ceux et celles qui produisent du vin d’artisan ». Abonnez-vous à son infolettre pour recevoir ses suggestions chaque semaine !

Vin rouge « de soif »

Wild soul 2020 de Julien Sunier (26,50$)

« Wow ! Magnifique étiquette de Pauline Stive ! Beaujolais nature de qualité en provenance de chez Ward et associés (encore eux !). David Ward me disait que Sunier a été un des premiers vignerons à s’inscrire sur leur portfolio. Il ne fait pas de compromis, au point où même ses cuvées d’entrées de gamme proviennent de raisin cultivé en bio de parcelles qu’il loue. Cuvée d’entrée de gamme, débordante de fruits et de plaisir, à un incroyable rapport qualité-prix. »

Vin rosé

La Cuisine de ma mère en vacances à Gaillac 2020 de Nicolas Grosbois (20,50$)

« Wow ! Magnifique étiquette de Pauline Stive !  Aaaah ce cher Nicolas. 9 hectares répartis sur 13 parcelles différentes, travaillés en bio. Il y a une grande histoire d’amour entre ce cher vigneron de la Loire et le Québec, un amour réciproque en plus. Chacune de ses cuvées est un must buy. En 2017, il a violemment gelé, l’amenant à acheter des raisins dans le sud, à Gaillac. Depuis, il a sécurisé le contrat de raisin pour pouvoir continuer ces cuvées fort appréciées. Rosé de syrah à 80 % avec un peu de duras (à lire en accord avec Barrage contre le Pacifique). »

Vin blanc

Pouilly Loché 1ère Réserve 2019 de Céline et Laurent Tripoz (36,75$)

« Domaine de 11,5 hectares grandement apprécié chez la plupart des sommeliers et sommelières. Ils travaillent en biody et vinifient le plus naturellement possible depuis le début des années 90. Les vignes de chardonnay ont de 30 à 45 ans et sont plantées en coteaux sur des sols argilo-calcaire. C’est une réserve réserve en ce sens que le vin fait un élevage en fûts prolongé. Le dernier arrivage on parlait de 3 ans, mais ici j’ai l’impression que c’est plutôt autour de 2 ans. »

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.

Événements à venir

Aucun événement restant pour Août