pub de recyclage
Place-des-citoyens
|

La Metsä fait réagir les citoyens

Par Luc Robert

Les autorités de Sainte-Adèle s’interrogent sur la possibilité de règlementer l’usage de la géothermie sur le territoire municipal.

À la période de questions de la séance municipale de lundi soir dernier, le citoyen Mathieu Gattuso s’est exprimé ainsi : « Pour l’éventuel projet du GéoLagon, où sera puisée l’eau pour ce gigantesque bassin ? On parle de millions de gallons d’eau. C’est une richesse souterraine que nous possédons au Québec et elle doit être protégée. Nous ne pouvons permettre de creuser des puits partout », a-t-il soutenu.

Le directeur général de la Ville, M. Simon Filiatreault, a tenu à rassurer le payeur de taxes. « On parle d’un possible réseau fermé, d’une grande piscine remplie une fois. Ce volet ne représente pas un problème. Nos préoccupations concernent plutôt la possibilité de maintenir une température de 38°C à l’année longue, dans ce bassin. Il s’agit de savoir si la géothermie peut créer des problèmes dans le sol, si on en abuse. Il y a eu des discussions avec l’urbanisme, afin de déterminer si nous devons déposer une politique de législation pour l’usage de la géothermie », a spécifié le DG.

Plusieurs autres citoyens ont aussi questionné l’administration Lalonde au sujet de leurs intentions pour les projets La Metsä et du GéoLagon.

« Il faudra analyser les deux projets de manière indépendante », a souligné le conseiller Richard Allard. « On peut dormir tranquille pour le moment, car il n’y a toujours aucun dossier d’ouvert ou de demandes de permis effectuées à la ville », a renchéri son collègue Gaétan Gagné.

Par ailleurs, la conseillère Arielle Beaudoin, du district 2, a été nommée mairesse suppléante pour les quatre prochains mois.

Une nouvelle étude pour un mandat complémentaire a été octroyée pour la création d’un passage piétonnier devant la Place des citoyens. Elle sera effectuée pour répondre aux exigences particulières du MTQ, la route 117 étant de juridiction provinciale.

La mairesse Michèle Lalonde espère pouvoir tenir en présentiel la séance régulière du conseil municipal d’avril prochain. Il reste à déterminer la date, car le 3e lundi du mois équivaut au lundi férié de Pâques. Entretemps, elle tiendra ce samedi son café-causerie avec les citoyens.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

1 Comment

  1. Pierre Lafond

    De quel droit interdit on à un citoyen l’accès aux édifices publics de la municipalité de Sainte-Adèle. Vivons nous dans une dictature. ? Inconcevable que l Ministre des Affaires municipales Madame Laforest n’intervienne pas . Que dire de la Ministre Giraud pour son inaction.
    Vivement des élections au niveau provincial !!!

    Reply

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.

Événements à venir

Aucun événement restant pour Juin